Aclou 27800 Site officiel de la commune

  • Aclou 27800
  • Aclou 27800
  • Aclou 27800
  • Aclou 27800
  • Aclou 27800
  • Aclou 27800
  • Aclou 27800
  • Aclou 27800

Accueil du site > L’Association Sports Loisirs et Culturelle d’Aclou > Actualité

Actualité

Charpentiers sans frontières à la Grange Dimière à Aclou
du 28 août - 3 septembre 2016

 L’Association Sports Loisirs et Culturelle d’Aclou vous fait part des travaux de restauration en cours cette semaine à la Grange Dimière par le collectif "Charpentiers sans Frontières" - un chantier gigantesque et impressionnant.

 Tous les soirs des conférences (en français et/ou en anglais) ont lieu vers 20h30 sur place.

 Nous vous invitons vendredi soir (02/09/16) à partir de 20h30 au Concert Jazz : Dime Street Band, et/ou samedi soir pour une conférence et échange, sur place. Merci de RESERVER VOS PLACES ASSISES auprès de Bruno et Maddie Le Guennec au 02 32 46 13 15 ou 06 63 82 95 71. 
Le Verre de l’Amitié vous sera offert après le concert.

CHSSF

Le collectif "Charpentiers sans Frontières", fondé en 2002 en Normandie, réunit des spécialistes et des amoureux de la construction en bois appartenant à plus de quinze pays. Ils se réunissent chaque année en Normandie, ou à l’étranger, pour échanger leur savoir et participer généreusement à un ouvrage collectif, construction neuve ou restauration. Le principe de leur rapport au métier repose sur un travail exclusivement fait à la main. Le matériau bois choisi directement dans la forêt sur pied à proximité immédiate du chantier. L’utilisation des outils manuels permet aux charpentiers un rapport humanisé et sensuel avec le matériau vivant. Des techniques douces mais efficaces autorisent également une qualité de restauration exemplaire sur du patrimoine ancien.
A Aclou, le travail consiste en la reprise soigneuse par greffe (enture, traits de Jupiter) d’une grande partie des bois exposés à l’ouest du pignon en pan de bois. Certaines pièces disparues sont reconstituées complètement en bois de chêne frais abattu à proximité du chantier. Les bois sont équarris à la doloire selon technique du XVe siècle, ou pour les pièces fines, sciées de long sur place.



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF